Entretien avec l'Artiste

Ancienne élève des Beaux-Arts d’Avignon, où elle obtient en 2014 le Diplôme National Supérieur d’Expressions Plastiques avec Félicitations du jury, Aurélie s’emploie dès lors à développer sa culture de l’image.

 

Aujourd’hui, armée d’une paire de ciseaux et de colle, elle transpose son imagination par le biais de collages. Son travail s’articule autour de l’exploitation et de la collecte d’images hétéroclites. Elle donne une seconde vie aux photos vintages chinées ci et là.

 

Poussée par une réflexion sur le monde et la société, ses collages transposent une vie surréaliste et rétro-futuriste inspirée de la culture pop.


Interrogeant des notions de temps et d’espace, Aurélie réinvente une mythologie intime du quotidien. C’est ainsi qu’en 2017, elle dévoile sa série « Here we are », représentant des moments de vie implantés dans des landscape d’une autre échelle. Elle évoque par là l’intensité des émotions, de la vie, dans un monde en extinction.

"Déréalités" cette exposition comporte 16 collages originaux et intemporels.

Le Kalpuli reprend ses expositions et accueille une artiste avignonnaise, Aurélie Binet.

Elle prononce le mot collagiste en souriant, "oui ça existe" confirme-t-elle.


Formée aux beaux arts d'Avignon Aurélie est minutieuse et découpe tout à la main, ses œuvres sont uniques.

  

"Mon but est de proposer une nouvelle lecture de l'image à travers mes collages, un univers dans lequel chacun peut voyager" se plaît elle à dire.

Le vernissage a eu lieu le jeudi 7 avril à 18 h 30 13 rue figuière.

Animation musicale avec Atomic 4000

Dj set new wave cold wave.


Durée jusqu'au 30 avril


Natacha Régnier-Ledieu