Je lui ai dit quelque chose comme : "si j'avais rencontré votre mère, je serais tombée amoureuse d'elle !"

Est-ce que ça l'a touché ? Je ne sais pas, certainement...

Lui, c'est Denis Westhoff, le fils unique de Françoise Sagan.

Il vient présenter plusieurs livres, la correspondance de Françoise et de Véronique de 18 à 20 ans "Écris-moi vite et longuement et un recueil de citations "Aphorismes et pensées" qu'il a puisé dans l'œuvre de sa mère qu'il a relu  dans son intégralité.

On discute, je feuillette ses livres et en même temps je lui raconte que je suis passée devant son stand la veille et que personne ne le tenait.

Je lui relate que, bien que connaissant l'existence de Françoise Sagan,  je n'avais rien lu jusqu'à récemment

 "Aimez-vous Brahms ?" qui m'a conquise. Depuis je me suis promis de lire d'autres écrits d'elle.


Mon ami bouquiniste, André Dominici, qui s'occupe de la partie librairie de l'atelier des curiosités rue des Teinturiers, à qui j'ai demandé d'autres ouvrages me confirme qu'en ce moment il n'en n'a pas...


Avant de me rendre donc ce jour dimanche 3 avril 2022 au salon du livre, je passe portail Magnanen au vide grenier des sœurs de St François d'Assise, au profit de l'association Terres partagées et là ! Oh joie je tombe sur "Bonjour tristesse" le livre qui remporte un immense succès et dévoile Françoise Sagan, prix 0.50 c neuf. 

J'achète immédiatement, je suis enchantée et je sais que je vais pouvoir en parler ensuite au palais des papes avec son enfant (je ne sais pas encore si c'est un homme ou une femme, je n'ai pas prêté attention la veille au nom sur le stand.)

Vous l'avez lu plus haut il se nomme Denis Westhoff, la ressemblance avec sa mère est frappante,  il a son regard, son port de tête, son aura, il a sa réserve. Je suis intimidée..., un peu. 

Je le sens très réservé et très attaché à sa mère, c'est palpable. Je ne suis pas très à l'aise. 

Sur la couverture du livre qu'il a écrit de ses souvenirs, "Sagan et fils" c'est un magnifique petit garçon.

Il dit avoir vécu 20 ans avec sa mère, je ne sais pas de quel âge à quel âge, je n'ose pas lui demander...je suppose à l'âge adulte, pourquoi ? Je ne sais pas.

Pier Patrick l'interviewe pour Têtes d'Aïe ArtMédia je le sens agacé mais je n'en analyse pas la raison.

Je les prends en photo tous les deux.

Il retourne à son stand, l'heure de fin du salon approche et je dois choisir le livre que je vais lui acheter.

J'en choisi finalement deux.

"Écris moi vite et longuement" parce que je suis curieuse de connaître sa relation avec son amie Véronique Campion et "Aphorismes et pensées" car il représente la substantifique moelle et un gros travail d'un fils aimant.

Je retiens de cette rencontre une retenue, une discrétion derrière une envie de continuer à faire vivre l'œuvre et le souvenir de celle qui lui a donné la vie et qu'il aime et admire tant.


Natacha Régnier-Ledieu

Lundi 4 mars 2022