2021

le "IN"


« Ce sera une belle réouverture. » Après avoir été contraint d'annuler le Festival d'Avignon l'été dernier, son directeur, Olivier Py, a annoncé, lors d'une conférence de presse organisée le 24 mars, que la 75e édition de cette manifestation se tiendrait bien du 5 au 25 juillet prochain.


À cette occasion, la présidente du festival « in », l'ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen, a rendu public le thème retenu : « Se souvenir de l'avenir, comme une exhortation à ne pas perdre espoir », a-t-elle souligné. « Nous aurions pu retenir bien d'autres sujets : utopie et dystopie, faire mentir l'apocalypse, imaginer un nouveau demain ou inventer une science-fiction politique », a complété Olivier Py.


Au programme


Quarante-six spectacles, soixante-dix débats et rencontres, quarante lectures et deux expositions sont annoncés pendant les trois semaines du festival. Ces propositions, données dans une quarantaine de lieux (quelques-uns étant itinérants), seront marquées par le contexte sanitaire. Les sujets abordés feront ainsi la part belle aux catastrophes, aux sacrifices et aux drames.


Tiago Rodrigues montera La Cerisaie de Tchekhov avec Isabelle Huppert. Frédéric Bélier-Garcia dirigera Nicole Garcia dans une tragédie écrite par Marie Ndiaye (Royan). La Brésilienne Christiane Jatahy adaptera Dogville de Lars von Trier (le scénario de sa pièce Entre chien et loup évoquant l'histoire d'hommes et de femmes fuyant un régime fasciste et ses milices). Olivier Py mettra pour sa part en scène un énième Hamlet.

Créations


L'essentiel des spectacles montrés sera composé de créations. Laëtitia Guédon portera un texte de Marie Dilasser autour de la figure mythique de Penthésilée. Alice Laloy proposera une réflexion autour du transhumanisme et de la figure de Pinocchio.


Plusieurs disparus se verront rendre un hommage : l'acteur et metteur en scène Antoine Vitez ou le torero José Belmonte. Est-ce parce que la mort sera souvent évoquée sur scène ? Éva Doumia proposera aux spectateurs de partager un repas de deuil dans un spectacle intitulé Autophagies.


La vie n'en sera pas moins célébrée puisqu'une opérette d'Offenbach sera mise en scène par Victoria Duhamel. Et que le centième anniversaire d'Edgar Morin sera fêté dans la cour du Palais des papes le 8 juillet. Molière sera également mis à l'honneur, à la veille des commémorations entourant le 400e anniversaire de sa naissance. La troupe du Nouveau Théâtre populaire proposera ainsi un spectacle de près de sept heures revisitant son répertoire.


Plus de 550 artistes sont annoncés (outre Isabelle Huppert et Nicole Garcia... Sandrine Bonnaire, Fabrice Luchini, Lola Lafon et Omar Sy), mais une incertitude demeure sur le protocole sanitaire qui sera appliqué à l'occasion de ce festival. Si la jauge n'est pas affectée, 131 500 billets seront mis en vente à partir du 5 juin.


Olivier Py n'envisage, en revanche, ni annulation ni report du festival, même en cas d'aggravation de la situation sanitaire (« Nous sommes raisonnablement optimistes et misons sur l'amélioration de la situation », a répété Olivier Py). Il n'est pas assuré cependant que le festival off puisse avoir bien lieu.

Le Festival d'Avignon est la plus importante manifestation de théâtre et de spectacle vivant du monde, par le nombre de créations et de spectateurs réunis.


Fondé en septembre 1947 par Jean Vilar avec l'aide précieuse de Jean Rouvet, sur la suggestion du marchand de tableaux Christian Zervos, ce festival des arts du spectacle est considéré comme le plus ancien et le plus célèbre de France. À l'origine simple Semaine d'art dramatique offrant alors trois créations dans trois lieux scéniques différents, cet événement devient en juillet 1948 le Festival d'Avignon.


La Cour d'honneur du palais des papes est le berceau du Festival qui investit plus de 30 lieux de la ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco, et sa région, dans des ouvrages d'art mais aussi des gymnases, cloîtres, chapelles, jardins, carrières, églises.

Après le non-renouvellement de sa direction à l'Odéon-Théâtre de l'Europe en avril 2011, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, propose Olivier Py à la direction du Festival d'Avignon23, premier artiste depuis Jean Vilar à cette place.


Le 2 décembre 2011, le conseil d'administration du festival vote la nomination de Olivier Py, qui prendra son poste de directeur au 1er septembre 2013. En novembre 2016, il est reconduit à la direction du festival d'Avignon jusqu'en 2021.


Le 20 mars 2014, lors d'une conférence de presse donnée à la Fabrica, il présente le programme de la 68e édition du Festival d'Avignon, qui s'est tenu du 4 au 27 juillet 2014. Il y énonce les axes de son projet pour le Festival d'Avignon :