Théâtre de l'Oulle

Théâtre de l'Oulle

Salle Tomasi

Saison 2020 - 2021

Spécial Juillet 2020

Programme 2019 - 2020

Evénements 2018 - 2019

Spécial Festival 2019

L'initiative de

Laurent Rochut

 rencontre

un beau succès

en France

et à Avignon

Lancé devant le Palais des papes le 16 janvier par Laurent Rochut, directeur du théâtre La Factory à Avignon, l’opération “Théâtres ouverts” a fait des émules partout en France. De Paris à Marseille, une multitude de théâtres ouvre aujourd’hui, de 15 à 16 heures, bravant l’interdiction.


« Dans le strict respect des conditions sanitaires imposées aux magasins ou lieux de cultes », précise-t-on sur Facebook. « Les théâtres ne sont pas des lieux de contamination », martèle Lætitia Mazzoleni, directrice du théâtre Transversal. « On sait qu’on risque d’être verbalisés, et nous réfléchirons alors sur une action à mener en justice », renchérit Laurent Rochut.


À Avignon, ils sont huit théâtres à ouvrir leurs portes au public ce samedi : le Transversal, la Maison de la Poésie, le théâtre des vents, Golovine, l’Étincelle, le théâtre de l’Oulle (la Factory), la Tache d’encre et l’Isle 80… et le Petit théâtre du Templier à Entraigues-sur-la-Sorgue. Spectacles en entrée libre, sorties de résidence, ou simplement débat public et lectures, les propositions sont variées.

Le préfet prévient


Interrogé au sujet de ces ouvertures, le préfet Bertrand Gaume précise : «L’article 45 du décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’urgence sanitaire proscrit totalement l’ouverture au public des salles de spectacle. Par conséquent ouvrir les théâtres, expose les propriétaires à des verbalisations prévues dans le cadre de l’urgence sanitaire. Ces derniers ont été informés à ce sujet oralement et par écrit. Le dialogue reste toujours ouvert pour évoquer les difficultés des salles de spectacle et les services de l’État sont mobilisés au travers des différentes mesures d’aides pour soutenir ce secteur durement impacté par les conséquences de la crise sanitaire. »

La musique résonnera dans tout l’intramuros


Entre 14 et 18 heures, une dizaine de groupes jouera dans l’intramuros. Au Théâtre des vents, le public assistera à des extraits du “Discours sur la servitude volontaire”, joué par le comédien Yves Sauton et annulé à la Fabrik théâtre. « Toute ressemblance avec des circonstances d’actualité ne serait pas fortuite ! », prévient ironiquement l’artiste.


Au théâtre de l’Étincelle, place à la musique et au chant, avec “Crooner story”, un concert à l’univers des années 50. La Tâche d’encre, l’Isle 80 et la Factory mettent en avant les compagnies en résidence : un extrait du “Loup de Marlaguette” avec rencontre des marionnettistes dès 3 ans à l’Isle 80, répétition des spectacles d’improvisation par les comédiens du MIA à la Tâche d’encre, et étape de travail de la Cie des Lucioles sur leur nouvelle création “Home movie” à la Factory.


La Maison de la Poésie propose des lectures de la “Vie habitable”, un livre qui « prône la poésie comme une désobéissance nécessaire », prévient Alain Igonet, directeur du lieu. Au Transversal, ce seront des débats et des lectures, et enfin, une exposition de photos “Dance underground project” au théâtre Golovine.



Par Sonia GARCIA-TAHAR   Le Dauphiné


  

ETAT D’URGENCE CULTUREL//Ouvrons nos théâtres


A la suite de l’appel lancé par Cécile Helle, maire d’Avignon, le 16 janvier et par le maire de Marseille Benoît Payan, hier, L’opération Théâtres Ouverts est un appel au gouvernement à la prise en compte d’un Etat d’Urgence culturel.

Les dernières prises de position de notre ministre, Roselyne Bachelot, laissent l’écosystème de l’art vivant entre désarroi et perplexité, et les intermittents, sans horizon au-delà de la date butoir du 31 août, dans une détresse profonde.


Les mécanismes d’indemnisation des compagnies ne sont pas adaptés aux plus fragiles d’entre elles. En s’appuyant sur leurs revenus 2019 et particulièrement ceux de septembre à décembre 2019, l’Etat laisse en-dehors d’un soutien économique une grande moitié des compagnies françaises dont la fragilité réelle repose sur toutes les ventes qui n’auront pas eu lieu de mars à juin 2020 et de novembre 2020 à juin 2021. Si aucune perspective rapide de réouverture des salles ne permet aux théâtres publics/municipaux de reprendre le cours de leur saison et d’honorer les contrats de cession sur lesquels reposent leur devenir économique, c’est chaque semaine un grand nombre d’entre elles qui risquent la cessation d’activité.


Nous ouvrons donc nos théâtres samedi 30 janvier pour manifester de cette urgence auprès de notre Ministre. Nous nous proposons de la rencontrer, elle ou ses représentants, pour attirer son attention sur la situation des plus précaires et proposer des pistes pour que, les mois qui viennent, si les théâtres du service public viennent à condamner leur saison, les compagnies qui en subiront les conséquences aient un accompagnement adapté du gouvernement.


DERNIERE MINUTE




Avignon : l’opération théâtres ouverts stoppée avant même d’avoir commencé


Initiée par Laurent Rochut (au micro) le directeur du théâtre de l’Oulle à Avignon, l’opération théâtres ouverts de ce samedi 30 janvier, invitant les théâtres à ouvrir symboliquement leurs portes au public, de 15 h à 16 h, a été suivie par 9 théâtres avignonnais et une quarantaine déclarés dans toute la France. Mais devant chaque lieu les policiers attendaient les spectateurs, les empêchant d’entrer.

Tous les directeurs ont donc préféré annuler plutôt que d’exposer leur public à des verbalisations.


Un peu déçu de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout, Laurent Rochut était tout de même satisfait d’avoir pu faire passer son message au gouvernement devant les caméras et aux micros des médias locaux et nationaux.

Entretien du 09/07/2020 avec Laurent Rochut, The "Boss"

Entretien avec Laurent Rochut

à l'occasion de la présentation du programme

Programme 2019 - 2020

Evénements 2018 - 2019

Spécial Festival 2019

Entretien avec

Laurent Rochut

Photos Céline Zug