La Parenthèse du Mimosa

Le Grand Petit Théâtre

109 rue Carreterie

84000. Avignon

Tel : 06 81 90 35 98


13h


 


La Parenthèse du mimosa loupe


Sur scène, un bar avec des chaises, des tabourets renversés, des papiers par terre, des bouteilles, on ne sait pas ce qu’il s’est passé ?...


Entre un homme d’une cinquantaine d’années, le patron du bar, il commence à ranger, et survient une jeune fille qu’il va accueillir avec une certaine agressivité. On apprend que cet homme vit seul, a baroudé en Afrique.


Un dialogue commence entre les deux personnages et lui, se révèle, racontant sa vie et surtout une histoire d’amour qui a mal finie et qui a laissé des traces. Il dira d’ailleurs :


« Une histoire d'amour est souvent banale, banale pour les autres, mais lorsqu'on est impliqué, c'est une véritable bombe à retardement. »


La jeune femme va elle aussi faire des révélations, et l’on va comprendre qu’elle est venue voir cet homme, car c’est son père qu’elle n’a jamais connu !


En apprenant cette nouvelle il est abasourdi et heureux à la fois d’apprendre qu’il a eu un enfant avec la femme qu’il a tant aimée.


Après plusieurs échanges émouvants entre ces deux êtres en manque d’amour, quand elle lui dit qu’elle part, on sent chez cet homme un désespoir, d’avoir trouvé et perdu une heure après son enfant.


Deux bons comédiens qui ont su nous attacher à leur histoire, nous émouvoir, dans ce drame familial que beaucoup de familles connaissent.


Un bon texte, une bonne mise en scène, tous les ingrédients d’un bon spectacle. À suivre.


Robert Aburbe


 


La Parenthèse du mimosa


Auteur : Grégoire Aubert

Mise en scène : Jean-Luc De Tartès et Isabelle Erhart


Avec : Jean-Luc De Tartès – Alexandra Lumbroso