Spécial Noël 2020

Semaine d'Art

Le Théâtre

LES TROMPETTES DE LYON : Avis de Trompettes

Le 30, à 19h :


Par les Trompettes de Lyon


Mise en scène François Rollin / Avec : Pierre Ballester, André Bonnici, Didier Chaffard, Jean-Luc Richard et Ludovic Roux / Création Lumière Christian Marty


Un spectacle musical mise en scène par l’humoriste François Rollin, mélomane averti et compagnon de longue date du quintette cuivré. Son défi : faire cohabiter la musique classique et les airs populaires, ritournelles entêtantes et tubes incontournables. Le maître de l’absurde suggère quelques fresques décalées dont les musiciens s’emparent avec délices, et la musique claque comme jamais. Au programme de nouveaux arrangements pour redécouvrir Mozart, Bach, Dvorak ou Ravel, mais aussi Claude Bolling, Zawinul, Francis Lai ou les Beatles.


  

  

Judith Magre est la marraine de la 1ere édition d’Indépendance(s), le rendez-vous des Théâtres Indépendants d’Avignon

Quand deux monstres du théâtre et du cinéma français se rencontrent…


Ou les mots de l’un dits par l’autre…


Dans son livre « Monstre » paru en 2017, Gérard Depardieu fait l’apologie de l’énorme, de l’immodéré, de l’outrancier, de l’abondant, de l’inconvenant. Et du déconcertant…


En toute amitié, l’éternel Cyrano a confié à Judith Magre le soin de porter à la scène sa langue insolente et virtuose. Avec la grâce qui est la sienne, la comédienne rend hommage à son « auteur » et fait de sa lecture un véritable manifeste pour la liberté.


En toute indépendance !


« Je ne dépends de rien ni de personne. Je préfère vivre à mon gré et selon ce qui se présente que dans la peur de perdre une place. Il n’y a pas de place à prendre, de toute façon, il n’y a que des chemins à suivre. Des voyages que l’on fait grâce à des regards différents. Je ne vais pas aller chercher le client. Je n’ai pas à plaire. À personne. C’est ma liberté. Je ne fais rien pour paraître gentil et sympathique. Je vis, tout simplement. Les gens peuvent être déçus par moi, me perdre, me retrouver, accepter ou non ma diversité, je refuse de me mutiler. Chacun de nous est un monde et je ne veux pas laisser dans l’ombre une moitié de mon monde. Je préfère vivre ma lumière et mon obscurité.

C’est en 1996 que commence l’histoire du Rempart. Lieu programmant occasionnellement des concerts, petits spectacles, mais aussi de grandes réceptions, sans réel aménagement. Cela plaisait au public de venir voir et entendre des spectacles dans ce lieu au cachet rustique. Mais face à ce succès les autorités ne voyaient pas d’un bon œil une salle comble sans un minimum de sécurité. A partir de cet instant nous avons refusé tout compromis par rapport à un éventuel aménagement du lieu. C’est pour cette raison que l’aventure commença en 1999. Il nous à fallu tout ce temps pour être en mesure de démolir l’ensemble et de reconstruire dans l’espace disponible, un Théâtre.


Créé lors du Festival d’Avignon 2000 notre Théâtre, s’est affirmé dès le début comme étant un lieu privilégiant les auteurs contemporains et les auteurs vivants ainsi que les créations originales de compagnies, qu’il s’agisse de théâtre, de danse, de spectacles musicaux ou de spectacles jeune public. Le Rempart fait partie des lieux Avignonnais qui préfèrent privilégier l’originalité et la créativité des compagnies.

Ce qui importe c’est l’émotion collective que génère un spectacle.

56 Rue Rempart Saint-Lazare, 84000 Avignon

 04 90 85 37 48