Il fallait du courage pour oser pénétrer dans le quotidien de la vie des habitants de Jérusalem et les laisser dévoiler avec leurs mots, leurs vies, sans juger, sans déformer les propos.

Ce Conflit qui se poursuit depuis la nuit des temps n’est pas à mettre entre les mains de n’importe quel rapporteur.

Bernard Bloch laisse ces témoins libérer leurs paroles quels que soient leur origine ou leur religion : chacun peut exposer ses ressentis sans se sentir jugé.

Ce climat de respect et d’écoute a donné la possibilité à chacun de livrer ce qu’il au plus profond du cœur : ses colères, ses douleurs, cette indifférence à la souffrance de l’autre.

Oui ! On peut occuper le même espace de vie en s’ignorant ! Aucun dialogue possible entre deux peuples meurtris. Chacun campe sur ses positions, ses maux, chacun a sa raison et le froid glacial s’installe.

Pourtant, Jérusalem, personne ne veut en partir ! Sa lumière envoute ses habitants, ils sont tous chez eux et ne peuvent imaginer vivre ailleurs. Cette lumière ils l’évoquent régulièrement, elle baigne et berce leur vie.

Vivre ! C’est ce que nous voulons tous, mais comment vivre ensemble quand on ne reconnait pas l’autre.

Ils sont nombreux à ne voir poindre aucune solution, car aucune volonté de la trouver !

C’est avec émotion que j’ai entendu chaque personnage. Chaque témoignage est une confidence, c’est précieux et vrai, c’est ce qui donne vie à cette présentation.

Je regrette que cette lecture ne se poursuive pas au Festival Off d’Avignon 2019.  Je me suis laissée transporter dans la lumière de ce pays dont les habitants subissent ce conflit tous les jours, certains depuis leur naissance mais qui continuent et veulent vivre !

Ce travail de recherche fera l’objet d’une création artistique prochainement.


Natacha Régnier-Ledieu



Avec : Bernard Bloch,  Rania El Chanati, Etienne Coquereau, Daniel Kenigsberg, Camille Grandville, Muranyi Kovacs

  

L'Entrepôt


1 TER BOULEVARD CHAMPFLEURY

84000 - AVIGNON -