Compagnons de Route


Un détour par le Chemin Inverse de la Mémoire... et nous voilà,

dans ce Jardin aux mille tentations, dans ce terroir aux mille agressions,

où l'Homme et la Nature - et la nature de l'Homme aussi -

s'amusent à nous avaliser en qualité de


"Souffre-Bonheur" ou de Têtes d'Aïe !

retour

Yves Pourcel

  

ypourcel@sfr.fr

Né en Géorgie en 1958, Yves Pourcel né Zacchary Pourtzeladze été élevé dans une ambiance musicale. Son père était en effet le directeur d’une école de musique et professeur de piano. A l’âge de 7 ans, il lui  demande de choisir parmi tout un lot d’instruments de musique. Yves  opte pour un violon en bois blanc et, depuis, la passion pour cet instrument ne l’a jamais plus quitté. Parallèlement à ses études, il suit les cours à l’école de musique puis au conservatoire national supérieur de Tbilissi où il exerçe en qualité de premier violon.


En 1978, Yves Pourcel obtient la médaille d’or au concours international Herbert Von Karajan de Berlin et part en tournée à travers le monde avec l’Orchestre de musique de chambre de l’État de Géorgie. Quelques années plus tard, il intégre, en tant que Premier Violon, l’Orchestre des Festivals d’URSS, composé des meilleurs musiciens d’orchestre. Avec cet ensemble, l'artiste effectue plusieurs tournées, en Russie, Europe, Singapour, etc .

Et en tant que soliste et quartétiste, il participe aussi à plusieurs tournées en Allemagne, Italie, Israël, Géorgie …



Aimant la France, il décide de s’y établir. Yves Pourcel obtient la nationalité française en 2001 et prend le nom d’Yves Pourcel. Il réside un temps sur Toulouse où il donne de nombreux concerts en tant que soliste, concertiste et ensembliste.

Yves Pourcel se  produit notamment avec le guitariste Gilbert Clamens, les pianistes Hakim Bentchouala-Golobitch, Gleb Malychev et Charles Teissier, l’accordéoniste (Bayan) Jean-Charles Manteiga, l’organiste Marc Chiron …



Aujourd’hui, le soliste habite à Lourdes (65) et intervient en tant que professeur de violon à l’école de musique de Lombez-Samatan (31). L'artiste souhaite rencontrer des organisateurs de spectacle afin de pouvoir se produire, en solo ou en formation dans tout le sud-ouest.


 N’hésitez pas à le contacter !







                                            Ecoutez l'extrait



Violoniste soliste